sticky

Propul’son, en cette période rythmée par les émergences de diverses musiques, souhaite vous les faire connaître ! Venez explorer nos Tracklists, profiter de jam session et de concerts, en prônant diversité et découverte.
Notre but avant tout est de vous donner envie d’écouter et d’apprécier la musique, comme nous, ainsi que de vous faire découvrir les artistes de notre région !
Groov’n Joy !

De Joseph Salva à Ella Eyre

Par défaut

Josef Salvat est un chanteur-compositeur pop, découvert grâce à sa reprise « Diamonds » pour la pub Sony, cet australien se révèle aussi être un compositeur judicieux. The Neighbourhood est un groupe américain de rock électrique formé en 2011, ce titre a été leur premier grand succès et a permis de les révéler au public en 2013. CRO est un chanteur/rappeur/producteur allemand à tendance pop découvert en 2012. Ce son, sorti en 2014 et tiré de l’album « Melodie », vous garantie la « Deutsch Quality ».Labrinth est un chanteur/compositeur anglais qui a fait ses débuts en 2010, ses créations mélangent différents styles musicaux : électronique, R&B, Pop. Une chanson rythmée offrant une instru riche.Ella Eyre est une chanteuse/compositrice britannique qui est davantage connue pour ses collaborations (Rudimental, Naughty Boy, Wiz Khalifa). Cependant, elle se lance dans les solos en 2013 et sort en 2014 « If I go », un mélange de pop et de soul envoûtant grâce à son timbre de voix particulier.

Rap français des 90’s

Par défaut

Busta est un rappeur Français qui a grandi en Seine saint Denis. Il débute dans le rap en 1994, et sort en 1998 l’album « Busta Flex » d’où est extrait ce son. La Caution est un groupe de rap français composé de deux frères d’origine marocaine. Ils grandissent à Noisy le Sec dans l’est Parisien.  « Thé à la Menthe » . Chien de Paille est un duo de rap français originaire de Cannes. Ils tirent leur nom de groupe du film « Les chiens de paille » réalisé en 1972 par Sam Peckinpah. La Cliqua est un groupe de rap français formé en 1993. Ils sortent en 1995 l’album « Conçu pour durer » qui fut un succès. Le son « tué dans la rue » est extrait de cet album. Democrate D est un groupe de rap, voyant son nombre de membre varier au fil du temps. Le fondateur et leader Black Jack fédère autour de lui. Le son « Le crime » est selon moi son meilleur titre.  Le clip a d’ailleurs inspiré Lomepal dans un de ses derniers titres « Enter The Void ».  Doc Gyneco, né dans le 18eme arrondissement de Paris auquel il rendra souvent hommage, Doc Gyneco sort son premier et meilleur album en 1996, il  a alors 22ans. « Passement de jambes » est extrait de cet album. Pour moi l’un des meilleurs du rap français. 

Rock vintage & Cie

Par défaut

Une playlist pour ceux qui veulent changer de mood. Rock, encore une fois, mais avec du bon vintage dedans. 
On va du rock pour les vrais bonhommes avec les Black Angels, en passant par un passage amoureux pour toi et ton compagnon avec Shirley Bassey. Robert Johnson est à écouter quand tu viens de te faire larguer tandis que shotgun d’Eugene McGuiness te permettra de draguer sans aucun problème.  
Pour Foals, ca concerne plus les gens NRV qui veulent s’écouter du lourd. Et Black Sabbath? Ca c’est pour les durs de 1A, les vrais, ceux qui soutiennent Corn Fleck… Bref, les bons.

Take Five

Par défaut

Composé par Paul Desmond, ce titre a été interprété pour la première fois en 1959 par le quartet Dave Brubeck. Le titre est une expression idiomatique en anglais, qui signifie prendre une pause de cinq minutes. Un jazz rythmé et dansant qui n’a jamais arrêté de nous impressionner. La liste des reprises de cette chanson est interminable. Pour vous, on propose une version plutôt latino de Tito Puente en 1985. Cette dernière rajoute à la pause de cinq minutes des heures et des heures grâce à son tempo latino beaucoup plus vif et allègre.

Bonne écoute .

PS: Un petit bonus pour vous, Take Ten de Paul Desmond aussi pour plus de plaisir.

Solid Gold Compilation

Par défaut

Studio one a dû visiter les coins les plus perdus de l’Afrique pour trouver ceci. Sa première édition du «Solid Gold» est une tuerie qui contient peu de titres, qui restent très rares. Du Reggae qui change un peu de la tonalité répandue chez Jimmy Cliff ou encore plus chez Bob Marley. C’est juste différent. Plus moelleux et beaucoup plus paisible.

À vos pochons les Rastas !

😀

Nordic’s Yell : la voix du Nord

Par défaut

Une voix rauque et déchirée, une ambiance rock et psyché, trois animaux passionés et délurés… Et alors, il nous sort Nordic’s Yell de la boîte de Pandore ! Joyeux trio composé de deux frères et d’un de leurs potes : ce groupe se veut avant tout sincère, parce que c’est d’abord une histoire de complicité et de partage.

Toutefois Nordic’s Yell est le fruit de plusieurs années de travail et d’expérimentations musicales. Et oui, ils se sont rencontrés sur les bancs de la MAI à Nancy. Ce groupe a d’ailleurs su évoluer dans sa musique : en partant d’un style qui se rapproche du stoner, ils ont ensuite vogué vers un rock plus psychédélique, qui rappelle étrangement le mysticisme des Doors. Instinctifs et spontanés, ces messieurs savent s’amuser sans se prendre la tête : leur dernier EP part modestement d’une vidéo réalisée en une nuit. Comme ça. Leur but n’est donc pas forcément de plaire, mais d’inscrire leur signature musicale en dehors des cases et de revendiquer leurs influences telles que Black Label Society, Ataxia, ou encore Wardruna. Ils savent aussi se donner sur scène, en provoquant même l’évanouissement d’un ado avide de sensations fortes.

Et maintenant ? Le groupe s’échauffe en enchaînant actuellement quelques dates dans des bars et autres salles, pour participer cet été à des festoches. Tout dépendra de l’offre. En attendant vous pouvez retrouver Antoine, Lorenzo et Niels, ou Nordic’s Yell, sur leur page facebook, leur site, Spotify, Deezer, Partout et Nulle Part à la Fois etc…

The Heshoo Beshoo Group

Par défaut

Nous allons voyager vers le sud jusqu’à l’autre bout de l’Afrique pour découvrir un groupe qui a innové le Jazz, et qui est influencé par toutes les notes entres la gamme africaine et l’avant-garde américaine. Le groupe marie parfaitement les deux extrêmes pour produire, au début des années 70, un album qui dessine un «township» africain au milieu de Queens-New York.

Ernest, le bassiste, est le seul membre encore en vie, MERCI!!